Pragelpass : 1550 m

depuis Riedern

Nom : Pragelpass
Altitude : 1550 m
Départ : Riedern
Longueur : 21.30 km
Dénivellation : 1039 m
% Moyen : 4.88%
% Maximal : 10.5%
Massif : Alpes glaronaises, Suisse

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:50:00Michel G

Fait après le Klausen depuis Glarus assez long pas trop difficile sauf 1 km le 4 ème avec un passage à 18% mais pas long. Belle route jusquà Klöntal ou on longe pendant 5 km un magnifique lac de montagne cette partie est plate à partir de Richisau la route devient étroite et en moins bon état mais toujours goudronnée la pente est régulière le dernier kilomètre est presque plat. Ce col sans grande circulation est magnifique avec de jolis pausages.

02:30:00Roland M

09.09.2016 La montée depuis Riedern est agréable, en bonne partie en forêt. Arrivée ensuite à Seerüti avec une magnifique vue sur le lac de Klöntal qu?on longera sur 5 km. Avec un peu de chance, vous pourrez voir un car postal qui ne manquera pas d'actionner son klaxon à 3 tons, symbole tout helvétique. Reprise de la montée sans grande difficulté malgré le panneau 18% avec quelques passages (provisoires ou permanents) non-goudronnés mais roulables.
Par contre, descente vertigineuse sur Muotathal (ils sont là les 18%) où les gommes ont bien chauffé. Ensuite route à trafic moyen jusqu?à Schlattli où l?itinéraire vélo oblique à gauche, franchit un joli couvert en bois, 2 km non goudronnés puis pour finir, une belle descente sur Schwyz. Un bon conseil : franchir ce col le week-end, car le transit est interdit aux véhicules motorisés.

00:00:00Hervé R

Bloqué par la neige, début mai...trop tôt sans la saison...

00:00:00Pierre P

Ascension en 2 parties : de Riedern au lac, la pente atteint 14 %, mais reste comprise entre 8 et 11 % ; sous la canicule d'août 2020, ce fut un mur relativement pénible. Quel soulagement d'atteindre le lac !
La route le long du lac est très agréable, enfin du plat et ombragé. Puis seconde pente de ~10 km, soutenue jusqu'à Richisau (magnifique hôtel, ambiance dans laquelle le temps s'arrête, pas de trafic, les clarines des vaches toute la nuit... un rêve en cette période trouble de covid)
Les derniers km sont corrects, mais bien pentus dans les épingles. Excellent revêtement jusqu'au sommet. Descente impressionnante sur Muotathal : route étroite, peu de visibilité, sur plusieurs km, la pente est comprise entre 15 et 20 %, le tout sur un bitume présentant de nombreuses réparations.