Grand Wintersberg : 581 m

depuis Leitzelthal - N62

Informations

Nom : Grand Wintersberg
Altitude : 581 m
Départ : Leitzelthal - N62
Longueur : 4.60 km
Dénivellation : 364 m
% Moyen : 7.91%
% Maximal : 13.2%
Massif : Vosges, France

Les autres montées disponibles

Profil

  • Profil Grand Wintersberg depuis Leitzelthal - N62

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00Pierre C

ah la sale bête !!!
et pour encore mieux se casser les pattes, monter au sommet du monument à pied !!!!

00:00:00Pierre M

Ouf ! on se croirait dans les Hautes Vosges. Ca surprend ! Cette route est en sens unique (dans le sens de la descente) une partie de l'année, alors faut bien prévoir ! Route dangereuse en descente car on prend facilement de la vitesse et le revêtement n'est pas de bonne qualité.

00:00:00Anthony C • Commentaire publié le 17/07/2020

J'ai réalisé cette ascension en courant et en marchant à pied le dimanche 12 juillet 2020 sur ce parcours: Niederbronn-les-Bains, source celtique, tour du Grand Wintersberg (581m), Leitzelthal, Philippsbourg, château du Falkenstein (363m), Philippsbourg, Leitzelthal, col de la Liese (512m), Niederbronn-les-Bains soit 36,4 km et 835m de dénivelé positif.

Le profil est plutôt bon. Ce versant est bien plus pentu que l'autre. Une ascension avec de longs bouts droits bien pentus sur une route plutôt étroite. Heureusement le kilomètre qui précède le col de la Liese est plus facile. Au col de la Liese (512m) se trouvent un grand chalet, deux sculptures et une aire de jeux pour enfants. Mais c'est pas fini, on vire à droite pour passer un gros "coup de cul" après ce col ! Heureusement la pente se calme dans le dernier hectomètre.

Il faut noter qu'aux 1/3 de la montée il y a une fontaine mais elle est en pleine pente.

A l'arrivée, si vous êtes à plusieurs ou si vous avez un antivol, laissez votre vélo au pied de la tour pour gravir les escaliers qui mènent à un panorama fabuleux. Attention malgré les petites fenêtres, les escaliers sont plutôt sombres, une lampe frontale ne sera pas de trop surtout en fin d'après-midi.

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 23/04/2021

Je n'étais pas parti dans l'idée de faire le Grand Wintersberg, mais de gravir les cols de Riesthal (502 m) et Liese (514 m) et puis de passer au Pottaschkopf (482 m). Et puis, quand j'ai vu que la route montait jusqu'au Grand Wintersberg, je l'ai bien sûr suivie jusqu'au sommet, histoire de découvrir ce lieu. Lorsque j'aperçus la tour, j'ai eu comme un flash. Ne serais-je pas déjà venu là ? Oui, mais c'est bien sûr ! Une quinzaine d'années plus tôt, avec mes parents. Nous étions montés au sommet de la tour pour voir les alentours. Car il faut dire que si on reste sur le bitume, avec le couvert forestier, on ne profite pas de l'altitude pour découvrir les environs. A ma décharge, je dois aussi dire que nous étions venus par la route de Niederbronn-les-Bains, alors que sur mon petit vélo, je suis monté depuis Philippsbourg. Trois chevrons sur la carte Michelin ! Je comprends pourquoi il m'a fallu me dresser sur les pédales un certain temps. Cette route forestière offre des murs, heureusement suivis de replats réparateurs. La densité de l'effort demandé permet de ranger cette ascension parmi celles que l'on n'oublie pas !