Pralognan la Vanoise : 1750 m

depuis Bozel

Informations

Nom : Pralognan la Vanoise
Altitude : 1750 m
Départ : Bozel
Longueur : 20.20 km
Dénivellation : 890 m
% Moyen : 4.41%
% Maximal : 7.0%
Massif : Vanoise, France

Profil

  • Profil Pralognan la Vanoise depuis Bozel

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:56:00Simon L

Parcours très agréable. Final difficile après le centre de la station, mais vue splendide au sommet.

00:01:00Julien H • Commentaire publié le 04/08/2016

Assez facile, constitue une bonne adaptation à l'altitude

Cela vaut la peine de traverser le village de Pralognan et suivre la route en direction des Prioux/Pont de la pêche. Après quelques km, on découvre l'un des plus beaux panoramas des alpes avec une très belle vue sur la Grande Casse, sommet de la Vanoise. Au refuge, passez donc prendre une collation dans le centre de Pralognan-La-Vanoise ;-)

00:00:01Stephane W

premier col de l'année, quelques lacets à mi col , les 4 derniers km dans le bois sont plus pentus, logeant à pralognan on les a montés 4 fois ...

00:00:00Loic L

Depuis Moutiers, Jusqu'à Bozel, pas grand chose à dire si ce n'est un trafic routier "écoeurant". Nature verdoyante, classique.

Le passage en forêt jusqu'à Pralognan m'apporte toujours rien. Je me suis bien ennuyé... Il faut attendre l'entrée das cette station pour enfin déguster le dessert. Et le dessert, c'est la route qui mène au refuge des Prioux (1750m).

Grandiose.

00:00:00Jean-charles S • Commentaire publié le 16/08/2020

Tenez bon jusqu’à Pralognan : ce n’est qu’à partir de là que le paysage est vraiment beau . Continuez jusqu’à la fin de la route goudronnée. Elle suit un torrent splendide et la vallée , bien qu’étroite , est de toute beauté et nous fait oublier la circulation entre Borel et Pralognan .

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 31/10/2021

Pralognan a été ma toute première destination de vacances et de randonnée, voici plus de 45 ans. J'avais donc une certaine impatience à y retourner, accompagné de mon ami Dominique qui me nomme sans coup férir le nom de tous les sommets et de tous les cols environnants. Le bas de la vallée, de Bozel au Planay, au pied de l’altière pyramide du Grand Bec, a bien changé puisqu'on ne voit plus les lueurs rougeoyantes des usines électrométallurgiques. Mais la route est restée la même, avec sa longue série de lacets qui nous amène peu à peu sous les hautes parois. Un long replat nous conduit du village du Planay au pied des rochers des Platières. La reprise de la pente nous surprend alors quelque peu, surtout si elle est comme aujourd'hui accompagnée d'un fort vent contraire. Pralognan apparait enfin, niché au pied d'une multitude de parois à l'allure austère dans le contrejour automnal. Nous nous arrêtons au pied du bouquetin, emblème de la Vanoise, pour avaler notre casse-croute. Mais un méchant vent, accompagné de quelques gouttes venues des hauteurs sombres de la calotte glaciaire qui trône sur la vallée nous oblige à repartir assez vite. Qu'importe, nous allons continuer notre route au milieu des ors de la forêt, avec ces vers d'Anna de Noailles en tête et chantés par Julos Beaucarne :
"Voici venu le froid radieux de septembre
Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres (...)
Les feuilles dans le vent courent comme des folles;
Elles voudraient aller où les oiseaux s'envolent,
Mais le vent les reprend et barre leur chemin
Elles iront mourir sur les étangs demain"

00:00:00Matthias P • Commentaire publié le 25/09/2021

Montée depuis Moûtiers, déviation possible par Champagny pour éviter le trafic. C'est éprouvant. Dans le détail, ça commence à chauffer dès la sortie de Moûtiers, mais surtout la traversée de la Perrière, ça se calme avant Bozel (au rond-point du Carrey menant à Courchevel) jusqu'au Villard. Là, c'est de nouveaux sérieux avec une succession de 6 virages jusqu'à la route des Caves menant à Champagny (dernier moment pour faire demi tour :). La traversée du Planay permet ensuite d'un peu se reposer avant d'attaquer la forêt de Pralognan, particulièrement rude en fin de sortie mais il faut s'accrocher. On est tranquille après avoir passé la déchetterie puis on arrive dans la station. A ce moment là, si on veut encore souffrir ou profiter du paysage, il faut absolument monter direction les Prioux (on peut y manger) jusqu'au Pont de la Pêche. Ca tape une première fois juste après le plateau puis après avoir traversé le Pont de Chavière. Le Doron que l'on remonte depuis Moûtiers est alors beaucoup plus calme et le paysage est magnifique avec derrière la Grande Casse (plus haut sommet de Savoie). Variante possible, montée aux Fontanettes depuis Pralognan, c'est moins long, plus raide mais la vue est moins dégagée.
Sinon il y a des points d'eau à Bozel, au Villard, au Planay et à Pralognan.

00:00:00Alexandre P • Commentaire publié le 26/09/2021

J'ai le KOM de Moûtiers au premier bassin de la Croix

00:00:00Adrien G • Commentaire publié le 14/07/2015