Col de Parpaillon : 2650 m

depuis Condamine Chatelard

VTT   ATTENTION : cette ascension nécéssite l'utilisation d'un VTT
Nom : Col de Parpaillon
Altitude : 2650 m
Départ : Condamine Chatelard
VTT : ATTENTION : cette ascension nécéssite l'utilisation d'un VTT
Longueur : 17.20 km
Dénivellation : 1364 m
% Moyen : 7.93%
% Maximal : 9.5%
Massif : Ubaye, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

02:00:00Jean marie P

Très joli col que j'ai escaladé en VTT, il faut éviter le vélo de route, car la route n'est plus goudronnée après St Anne.
Sinon, cela vaut vraiment le coup de le faire.

03:30:00François K

Aout 2011-Temps pris depuis La Condamine, avec montée jusqu'à Ste Anne (pour poinçonner la carte du trophée des 7 cols de l'Ubaye), redescente sur 2 km puis début de la grimpée. Uniquement faisable en VTT, assez facile jusqu'au plan du Parpaillon, après montée sur une piste caillouteuse à plus de 9%, en lacets. Quelques marmottes, des motos, d'autres VTT (en descente). Dur mais quelle récompense au sommet. Traversée du tunnel facile si équipé (vêtements chauds, lampe). Descente sur Embrun géniale (si on aime jouer à saute-cailloux).

00:00:01Mathieu S

Depuis la Chapelle, en VTT électrique ave les parents !
Superbe balade !
prudence tout de même, croissement avec motos voiture t vttétiste

03:12:00Bruno M

même s'il n'a pas la même dénivellation que le versant Embrun , c'est quand même du très lourd et du somptueux ; notamment la seconde moitié aérienne, pentue et le chemin qui rend vraiment mal
Georget au Galibier en 1911 : "drôle d'idée de faire un tunnel à cet endroit !" les années passent , l'étonnement demeure (celui-là date de 1901)

02:00:00Stéphane V

Quel pied !
Magnifique ascension ! Un paysage extraordinaire ... et une arrivée stupéfiante.

Prévoir de se couvrir pour traverser le tunnel

00:00:00Emmanuel N

la route n'est pas goudronnée sur les 15 derniers km

00:00:00Christian G

Fait par des sentiers jusqu'aux Pras(c'est plus agréable que la route goudronnée), puis par la route militaire.J'en ai bavé sur les 3 derniers kms, mais quel plaisir!!!

00:00:00Henri C

Après la chapelle Ste Anne, la route est en terre battue, on circule dans un joli mélezen. Il faudra bien observer sur votre gauche, dans cette portion, une borne kilométrique, hectométrique et même métrique (!) donnant les distances vers le col et même jusqu'à Embrun.
Puis extraordinaire route militaire stratégique, paradis des marmottes. Vestiges de barraquements militaires au Col, puis tunnel de 426 m de long (prévoir lampe, car trous avec glace).
Les photos n° 1, 2, 3, et 4 sont du 12/08/09.

00:00:00Pierre C

VTT obligatoire
tout comme les bottes et la lampe si on veut traverser le tunnel
marmottes à profusion

00:00:00Loic L

L'entame depuis Condamine est vraiment brutale, d'ailleurs une borne km annonce 11%. La route laisse place à une piste au niveau de la chapelle Ste Anne.( il y a uje fontaine pour se désaltérer). Ensuite c'est une montée difficile car la piste est vraiment cassante pas très plaisante et en forêt.

La partie finale est sompteuse avec une piste QU s'améliore et surtout l'ambiance totalement sauvage fait oublier la difficulté de ce col.


Il est possible de traverser le tunnel sans lampes à vélo, mais j'ai bien senti quelques grosses flaques d'eau, et par chance, je suis resté au sec !

J'ai croisé quelques 4X4 et motos qui peuvent dépanner.

00:00:00Titi B

SUPERBE, mais que c'est difficile !!!!
Impossible en vélo de route. Il me semble impossible de faire la traversée du tunnel sur le vélo. Celle-ci est jonchée de trous, de pierres, de boue et de vase.

00:00:00Antoine B

Si je devais le monter qu'une fois, vous me conseillez quel coté? Je pense principalement au paysage.

00:00:00Gilles A

Fait en VTC, mais au sommet un VTT serait plus adapté (crevaison en descente)

00:00:00Olivier L

Dur mais splendide au niveau paysages! Attention au tunnel: très frais et très sombre!!!

00:00:00Quentin D

J'ai effectué la partie goudronnée seulement de cette ascension. Le dénivelé est très irrégulier, alternant les bons moments de répit aux pentes plus sévères. Le col est très exposé au soleil et peut vite s'apparenter à une fournaise, attention donc à avoir de l'eau dans le bidon. La vue, qui surplombe Embrun et l'aspect très sauvage de la montagne valent le détour.
Un col à faire, et sans doute à prolonger jusqu'au sommet en VTT.