Pico Gorramakil : 1090 m

depuis Dancharia

Nom : Pico Gorramakil
Altitude : 1090 m
Départ : Dancharia
Longueur : 21.60 km
Dénivellation : 1023 m
% Moyen : 4.74%
% Maximal : 9.2%
Massif : Pyrénées ouest, Espagne

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00Pierre V

Pas mal.

00:00:00Guillaume L

Montée effectuée en mars 2008 par une superbe journée de février comme le Pays Basque nous en offre souvent (cuissard et maillot manches courtes)
Je la recommande à ceux qui aiment les cols sauvages, sans circulation automobile
Les 10 premiers kms jusqu'au Puerto de Otxondo sont sans grand intérêt, très roulants (5-6% de moyenne) sur un revêtement excellent et assez ombragés
Au Puerto de Otxondo, on tourne à gauche et le paysage change radicalement. On est à moins de 1000 m d'altitude, mais on se croirait en haute montagne. Plus d'arbres pour masquer la vue, une petite route principalement en corniche avec de superbes vues sur le Pays Basque espagnol, pas une voiture pour troubler votre montée
Le revêtement est d'assez mauvaise qualité, mais largement praticable avec un vélo de route (attention quand même dans la descente)
Les 7 kms qui suivent le Puerto de Otxondo sont faciles (3 à 5%, avec même 2 petites descentes)
Les 5 derniers kms sont beaucoup plus durs, 8-9% avec un revêtement qui se dégrade de plus en plus. Sur cette dernière partie, on voit régulièrement le sommet et son antenne relais, et les seuls témoins de votre effort sont les rapaces qui semblent guetter votre défaillance

00:00:00Jean-luc L

Si vous passez au puerto de Otxondo, allez-y faire un tour, ça vaut vraiment le coup !
Récit + photos => https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2015/05/07/lenfer-basque-episode-4-pico-gorramakil-mont-artzamendi-et-mont-baigura/

00:00:00Sebastien G

Ascension réalisée le 3 mai 2012 par une belle journée. La partie intéressante de la montée commence lorsqu'on tourne à gauche au niveau du Puerto Otxondo : la route est en corniche, les panoramas sont magnifiques, on croise des moutons et pottoks (chevaux) en liberté et on est régulièrement survolé par des vautours. Les derniers km sont les plus difficiles d'autant plus que la montagne basque est souvent ventée ! Le point négatif : la route n'est pas en très bonne état (pas mal de gravillons, ce qui peut être perturbant dans les descentes) et pour le dernier km, il faut plutôt opter pour un VTT...

00:00:00Peio A

Je suis monté jusqu'au "Itzulegiko Lepoa" à 705m d'altitude car la route était vraiment trop défoncé pour continuer en vélo de route, privilégier un VTT.
J'aimerais le refaire en VTT car le paysage est vraiment superbe.
Pas vu une voiture que ce soit dans le Puerto d'Otxondo ou sur la route qui conduit à Gorramakil.

00:00:00Alain W

Le 21/08/2016
Jusqu'au puerto de Otxondo, c'est moyen, la route un peu trop large, rectiligne et fréquentée. Après ça devient sympa, la route, en corniche, est toute petite et tranquille. Les paysages sont magnifiques, les pottocks paissent en liberté et il faut parfois s'arrêter pour laisser passer un troupeau de moutons.
Mais attention ! gare à la moindre défaillance (voir photo) car les vautours rodent.
Impression de bout du monde arrivé au sommet malheureusement dans les nuages le jour ou j'ai fait l'ascension.
La route est dans un état assez moyen, le dernier kilomètre est carrément pourri et il faut souvent rouler sur les bas côtés dans l'herbe.
Un très bon souvenir.

00:00:00Pascal N

L'ascension se découpe en 2 parties clairement distinctes.
Le Puerto de Otxondo - montée régulière sur un revêtement de bonne qualité, souvent dans les arbres, mais avec fréquemment des points de vue magnifiques sur le Pays Basque.
Le Pico Gorramakil - montée plus irrégulière : les premiers km sont faciles, les 5 derniers bien plus exigeants.
La route est d'abord moyenne, puis meilleure sur la partie la plus pentue, puis carrément mauvaise dans le dernier km, fait les yeux rivés sur le "bitume", pour tenter d'éviter crevaison et/ou chute.
L'endroit n'étant fréquenté par les seuls brebis, chevaux, et autres vaches, il est toutefois possible d'exploiter les meilleures parties de la chaussée, sans craindre de croiser un véhicule.
Le paysage, lui, reste magnifique tout au long de la montée, surplombant le Pays Basque espagnol, pour finir en apothéose au sommet, avec sa vue à 360° sur tous les environs, et plus loin encore... (cf. photos)

00:00:00Guy B

Montée effectuée en septembre 2015 avec un VTC. Il faut passer le Puerto de Oxondo (602 m) et prendre à gauche vers ce pic. La montée est très agréable même si la route n'est pas en bon état, c'est pour cela que j'ai pris ce vélo. La difficulté se trouve dans les cinq derniers km et surtout le dernier à 9%. En haut la vue à 360° est magnifique et on voit les montagnes et la côte différemment puisqu'on ait sur le versant navarrais. C'est un parcours que j'aurai plaisir à refaire.

00:00:00Philippe A

BELLES ASCENSIONS EN TERRAIN VARIE DEPUIS SAINT PE SUR NIVELLE, PUIS AINHOA, AVEC UN FINAL DIGNE DES COLS D'ALTITUDE;
POINT CULMINANT LA MAGNIFIQUE VALLÉE DU BAZTAN, ET BEAU BELVÉDÈRE SUR LE MASSIF DES PYRÈNEES.
A NOTER DEUX POINTS D'EAU QUI PEUVENT S?AVÉRER BIEN UTILE EN CAS DE FORTES CHALEURS,
LE PREMIER AU COL D'OTXONDO, SUR LA DROITE, DANS LES SANITAIRES D'UN ESPACE AMENAGE POUR LES PIQUES NIQUES,
LE SECOND, AU COL INZULEGI, REPLAT AVEC ENCLOS A BÉTAIL, AU NIVEAU "D'UN REFUGE" OUVERT A TOUS, TOUTE L?ANNÉE (TABLES BANCS ÉVIER ET POINT D'EAU), POUR Y ACCÉDER, PRENDRE LE SECOND CHEMIN "CARROSSABLE" SUR LA GAUCHE.
L?ÉTAT DE LA CHAUSSÉE, APRÈS LE PASSAGE D'OTXONDO, NE NÉCESSITE PAS LE RECOURS AU VTT, MAIS IMPOSE UN PEU DE PRUDENCE A LA DESCENTE ET EN CAS DE BROUILLARD.