Col des Sagnes : 1182 m

depuis D951

Nom : Col des Sagnes
Altitude : 1182 m
Départ : D951
Longueur : 17.70 km
Dénivellation : 548 m
% Moyen : 3.1%
% Maximal : 9.5%
Massif : Préalpes de Digne, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00Christian G

petit mais costaud!!!La dernière fois j'ai eu un coup de fringale, je me serai cru dans le Galibier!!!

00:00:00Henri C

Cette montée par Bayons est très pittoresque au passage des "Tourniquets" d'Astoin, autrefois lieu de passage spectaculaire du Rallye de Monte-Carlo, avec son voisin le Col des Garcinets.

00:00:00Michel P

quels beaux tourniquets qui en partant de bayons ne représentent que 5.5 km donc des passages a 10% mais QUELLE VUE !!!

00:00:00Richard M

Fais le 08/07/12 par un très beau temps et une grosse chaleur. Je confirme les commentaires de CYCLOHC. Superbe petit et quel calme. Une seule voiture croisée depuis Bayons. Si l'on s'en réfère à la signalisation, le pourcentage moyen des 4 premiers Kms (l'ascension à proprement parlé dure 5.5 Kms) se situe entre 7 et 7.5%

00:00:00Loic L

Ce col des Sagnes est original et mérite une visite. 2 kms avant le sommet, le passage dans "la faille" est très agréable).

A noter qu'une route permet de s'élever encore un peu plus sur la droite pour admirer le village perché de Turriers.

00:00:00An O

21/04/2019

00:00:00Pierre-joseph G

Pour une belle surprise, ce fut une belle surprise ! Depuis Bayons, on s'en vient par une large route pentue et plutôt rectiligne et voici que tout à coup, après avoir passé un petit pont, surgissent "les Tournants". La route vient buter contre la montagne et il faut une succession de cinq lacets pour gagner une échancrure que l'on croit être le col, mais qui ne l'est pas. C'est très beau et pas si difficile que ça à franchir. Vraiment, je vous recommande de venir vous promener par-là, car en plus de ce passage pittoresque, vous pourrez goûter à un calme absolu. Vous verrez que comme moi, vous rêverez de revenir là, même si l'effet de surprise aura disparu.

00:00:00Alain B