Commentaires de Oscar T

7 ascensions

Nombre de montées : 7 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 7 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Mont Saint Rigaud 1012 m Beaujolais
Col de Patoux 910 m Beaujolais
Col de la Croix Rosier 721 m Beaujolais
Col du Chêne 704 m Beaujolais
Col de Crie 624 m Beaujolais
Le Saule d'Oingt 553 m Beaujolais
Mont Brouilly 485 m Beaujolais

01:30:00Mont Saint Rigaud depuis Col de Crie (1012m)

Certainement la plus belle ascension de ma vie ! Très variée, superbe cadre en sous-bois, aucune bagnole (quand j'y suis allé). Physiquement éprouvant, il faut faire une bonne pause au Col de Crie et se préparer mentalement. Alterne entre des passages très difficiles, des passages assez difficiles et parfois même des descentes pour respirer. J'ai fait beaucoup de pauses (au moins une dizaine) après des passages difficiles. En parlant de descente, il faut surtout les exploiter et prendre de l'élan car il y a toujours un gros coup de cul qui suit (notamment un passage assez abominable dont on peut shunter la moitié avec assez d'élan). Attention aux premières centaines de mètres : c'est bourré de gravillons. Une fois arrivé au Patoux, la dernière ligne droite vers le sommet est le passage le plus difficile : il faut y aller en mode guerrier et surtout ne pas s'arrêter jusqu'au bout (notamment à la source : ne pas s'arrêter), c'est tellement pentu que c'est atroce à reprendre; bref c'est intense mais c'est court ! Et en plus il va falloir composer avec les gens qui montent à pied : prudence. En sens inverse, bien repasser par le Col de Crie pour remplir les gourdasses : la source est très bonne mais le débit est lent. En résumé : physiquement intense mais incroyable montée, j'en garderai un super souvenir. Et il ne faut pas que les débutants prennent peur à cause du fameux 20% : j'ai réussi à tout faire sans marcher alors que je n'ai vraiment pas un bon niveau, donc c'est faisable !

01:15:00Col de Patoux depuis Col de Crie (910m)

Certainement la plus belle ascension de ma vie ! Très variée, superbe cadre en sous-bois, aucune bagnole (quand j'y suis allé). Physiquement éprouvant, il faut faire une bonne pause au Col de Crie et se préparer mentalement. Alterne entre des passages très difficiles, des passages assez difficiles et parfois même des descentes pour respirer. J'ai fait beaucoup de pauses (au moins une dizaine) après des passages difficiles. En parlant de descente, il faut surtout les exploiter et prendre de l'élan car il y a toujours un gros coup de cul qui suit (notamment un passage assez abominable dont on peut shunter la moitié avec assez d'élan). Attention aux premières centaines de mètres : c'est bourré de gravillons. Il reste quelques centaines de mètres jusqu'au sommet : intense mais court ! En résumé : physiquement intense mais incroyable montée, j'en garderai un super souvenir. Et il ne faut pas que les débutants prennent peur à cause du fameux 20% : j'ai réussi à tout faire sans marcher alors que je n'ai vraiment pas un bon niveau, donc c'est faisable !

00:40:00Col de la Croix Rosier depuis Le Perréon (721m)

Fait à partir de Villefranche-sur-Saône. Début assez costaud, les 2 derniers kilomètres sont tranquilles. Vue magnifique surtout à la descente. Pas d'ombre, en plein cagnard, sûrement plus facile avec des nuages. Joli col, varié.

00:00:00Col du Chêne depuis Denice (704m)

1h40 depuis Villefranches-sur-Saône. Les 3-4 derniers kilomètres sont les plus difficiles mais rien d'infaisable, le reste c'est des creux et des bosses. Très jolie montée en tout cas avec la fin en sous-bois. Je l'ai faite une dizaine de fois, c'est du plaisir.

01:00:00Col de Crie depuis Saint Didier sur Beaujeu (624m)

Environ 2h depuis l'intersection entre la voie verte du Beaujolais et Quincié-en-Beaujolais donc j'estime 1h depuis le début proposé par cet itinéraire. La route est souvent en mauvais état et il y a peu d'ombre. Un peu monotone (peu de variations de pente), du coup ça m'a semblé un peu interminable vers la fin, donc col sans grosse difficulté technique mais à ne pas sous-estimer non plus.

00:00:00Le Saule d'Oingt depuis Lacenas (553m)

Le dernier kilomètre est un poil plus dur, le reste est facile. Je continue vers le col du chêne après (il y a un sentiment insatisfait si on ne continue pas).

00:00:00Mont Brouilly depuis Quincier, D37 (485m)

Raide, mais vaut le coup !