Col de Patoux : 910 m

depuis Col de Crie

Nom : Col de Patoux
Altitude : 910 m
Départ : Col de Crie
Longueur : 5.70 km
Dénivellation : 293 m
% Moyen : 5.14%
% Maximal : 18.0%
Massif : Beaujolais, France

Les autres montées disponibles

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:15:00Oscar T

Certainement la plus belle ascension de ma vie ! Très variée, superbe cadre en sous-bois, aucune bagnole (quand j'y suis allé). Physiquement éprouvant, il faut faire une bonne pause au Col de Crie et se préparer mentalement. Alterne entre des passages très difficiles, des passages assez difficiles et parfois même des descentes pour respirer. J'ai fait beaucoup de pauses (au moins une dizaine) après des passages difficiles. En parlant de descente, il faut surtout les exploiter et prendre de l'élan car il y a toujours un gros coup de cul qui suit (notamment un passage assez abominable dont on peut shunter la moitié avec assez d'élan). Attention aux premières centaines de mètres : c'est bourré de gravillons. Il reste quelques centaines de mètres jusqu'au sommet : intense mais court ! En résumé : physiquement intense mais incroyable montée, j'en garderai un super souvenir. Et il ne faut pas que les débutants prennent peur à cause du fameux 20% : j'ai réussi à tout faire sans marcher alors que je n'ai vraiment pas un bon niveau, donc c'est faisable !

00:00:00Christophe O

Enchainement avec le col du Fut d'Avenas en 2009.

00:00:00Pierre G

Fait par les deux côtés, aussi dur l'un que l'autre. Prévoir petit plateau et grands pignons ! c'est une succession de petits coups de culs qui à la longue, pèsent dans les cuisses !

00:00:00Franck G

Sur la route du Mont St Rigaud.
Très gros % en escaliers sur une route forestière en sale état.
Prévoir petit plateau et gros courage pour attaquer la bête !

00:00:00Noel B

Col montée aussi par Chenelette qui est aussi dur que ce côté forts pourcentages sur de petites distances.

00:00:00Mg M

le mont st rigaud et sa source est un plaisir apres les dernieres montées

00:00:00Bertil V

La plus grosse "crasse" de la région. Impossible d'acquérir un rythme au cours de cette ascension. De plus on n'a vraiment pas l'impression de cycler un col car à part des arbres à gauche, à droite et devant soi il n'y a rien à voir. Cyclos "poids lourds" s'abstenir !!!

00:00:00Bond J

Col enchainé après le fût d'avenas, en 39x23 ou 21, route en très mauvais états. Les forts pourcentages se font ressentir à la fin de l'ascension mais l'avantage de l?irrégularité du col c'est que l'on peut récupérer entre deux passage difficiles. Très belles vues sur la région par les trop rares trouées dût à l'exploitation forestière.

00:00:00Erwin C

Plusieurs possibilités pour rejoindre ce col... Par crie, champjuin, scierie Ajoux, Chenelette et propières (2 gros passages de qqes centaines de mètre debout sur les pédales!) qui permet de passer le col de la cx de la chapelle 722m et les roches d'ajoux 973m. Par n'importe quel versant l'ascension est dure avec souvent des routes abimées... Mais pour passer les 1000m du St rigaud qu'est ce qu'on ferait pas!

00:00:00Etienne D

Montée en escalier mais je n'est même pas remarquer que je l'ai passé car le panneau s'est évadé et cela monte encore après
Revêtement acceptable pour si petite route

00:00:00Jean-jacques C

Fait en tandem, mes cuisses s'en souviennent encore. Il est sur la ligne de partage des eaux

00:00:00Pierre G

Du col de la Crie (624 m), au col de Patoux (910 m), il y a en gros 300 mètres de dénivelé. Mais ça, c'est sur le papier. Car la réalité est bien différente. Cette route forestière ne fait que monter-descendre, si bien que l'on fait en réalité bien plus que 300 mètres de dénivelé. Et ces bosses ne sont pas régulières du tout. Y'en a de terribles. Les feuilles et les gravillons sur la route n'aident pas à la sérénité. Vous avez compris : je n'ai pas aimé du tout cette traversée où il faut constamment être sur ses gardes à se demander ce qu'il y a après le raidillon.

00:00:00Pierre C