Commentaires de Jean-luc D

3 ascensions

Nombre de montées : 3 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 2 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Cormet de Roselend 1968 m Beaufortain
Col de Joux Plane 1691 m Giffre & Chablais

01:30:25Cormet de Roselend depuis Beaufort (1968m)

22/08/2013...(9h) en compagnie de 2 jeunots (40 et 21 ans)je pars de Beaufort (sans échauffement) à l'assaut d'un des plus jolis cols de l'hexagone (dixit la revue Le Cycle).
Dès le début, mon cardio me lâche (pile?)! Me régulant grâce à lui, je me sens complètement paumé. Même après quelques mois d'utilisation, le niveau d'essoufflement me parait encore difficile à traduire en chiffres. Tant pis pour moi, je m'accroche aux basques de mes compagnons, sans trop regarder le paysage. De toutes façons, il est bien bouché sur la première partie de l'ascension... c'est pas plus mal quand le soleil cogne comme en cette fin août.
L'arrivée au lac est une pure merveille, on en prend plein les yeux, et on peut souffler sur quelques centaines de mètres avant de reprendre le final qui reste raide.
Merci à mes compagnons de route qui m'ont permis de faire un temps honorable malgré mes 69 balais !
La descente du col, avec sa vue plongeante sur la lac, vous fige sa couleur turquoise dans le cerveau pour longtemps.
PS : le temps est pris depuis le panneau de sortie de Beaufort.

01:19:00Col de Joux Plane depuis Samoens (1691m)

Dimanche 9 septembre 2012. La veille, je n'ai fait que la moitié du parcours à cause du rallye Mont Blanc Morzine...
On recommence donc. Je pars à froid à 8h30, un peu plus tôt qu'hier pour éviter la chaleur. Dès les premiers kilomètres, je sens que les jambes sont lourdes. Tant pis on fera avec.
Les quelques passages plus cool permettent de boire et d'avaler un peu de pulpe de fruits...
A 68 balais et en 30x26 avec un vélo de presque 10 kilos, certains passages, en particulier les virages avec la jolie vue sur le Mont Blanc, me susurrent de poser le pied par terre... Eh bien non. De plus pas un vélo en vue, ni devant, ni derrière ! Les jambes font mal. Solitude et douleur...
Des peintures sur le sol égrènent les kilomètres parcourus, ça aide un peu. La fin est dure. La moitié du parcours a du être faite en danseuse. Bien coordonner sa respiration sur sa cadence dans ces moments là, et ça passe.
L'arrivée au lac est la récompense, le paysage est enchanteur.
Le retour sur Samoëns n'est pas le plus jouissif, car par endroits la route vous secoue bien !

00:57:00Col de Joux Plane depuis Morzine (1691m)

Fait le 28 juin 2013, 10h.... avec une température plus que fraîche pour la saison : 9° mini, 17° à Morzine.
Parti à froid (c'est la cas de le dire !) un peu après le dernier rond point, il faut y aller mollo pour ne pas se casser les pattes.
Pas de pot, un engin agricole crachant bien noir, me précèdera pendant au moins 500 m... J'ai préféré ralentir plutôt que de voir "rouge"!
Passés les premiers kilomètres, l'ascension est moins dure que côté Samoëns, même s'il faut appuyer dur parfois pour ne pas perdre la cadence.
Traversée de belles forêts et de belles prairies fleuries, au son bucolique des clarines. Côté toujours aussi enchanteur du petit lac à l'arrivée.