Col de la Charme : 1120 m

depuis Chabreloche

Nom : Col de la Charme
Altitude : 1120 m
Départ : Chabreloche
Longueur : 8.00 km
Dénivellation : 500 m
% Moyen : 6.25%
% Maximal : 7.0%
Massif : Livradois & Forez, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:40:00Eric Z

J'ai grimpé ce col depuis Chabreloche aprés avoir grimpé le St Thomas, à partir du bourg d'Arconsat on s'élève de 336 m en 4,4 Km.
Les 500 premiers mètres sont à 12%, les 500 autres à 9%, ensuite la pente oscille entre 6,5 et 7% pour atteindre le sommet.
J'ai trouvé ce col plaisant car toujours dans la forêt des bois noirs et c'est un bon entrainement car on est toujours en prise sur les pédales pas de repos jusqu'au sommet...dommage qu'il n'y ai pas de panneau pour indiquer ce col en haut !
Derrière, le col de la loge des gardes par Laprugne m'attendait pour le dessert... attention la descente du col de la Charme vers st Priest la prugne est étroite, en mauvaise état avec souvent des gravillons.

00:00:00Stephane M

Le pourcentage maximal est faux car au niveau d'arconsat il y a un passage a 12 pour cent pendant plusieurs centièmes de mètres.Col difficile peu de virages pour se relancer.

00:00:00Guillaume B

2017

00:00:00Anthony C

Je ne me souviens plus tellement des pourcentages de ce col si ce n'est qu'il est en pleine campagne dans le pays dit des "Bois noirs" au nord du parc naturel régional du Livradois-Forez et que cette partie du parc n'est pas très attrayante. Je préfère très largement le col du Béal et Pierre-sur-Haute. En plus, comme il pleuvait ce jour-là jusqu'à 14h45, j'ai encore moins apprécié.

Je l'ai grimpé le dimanche 15 novembre 2009 avec mon VTT sur un circuit dans les Bois Noirs. D'abord, je suis arrivé à la gare SNCF de Noirétable (42) à 10h09 en TER (train express régional) où on peut suspendre les vélos. J'ai continué en roulant vers Viscomtat, le col des Sagnes (828m), Chabreloche, Arconsat, le col de la Charme (1120m), le puy de Montoncel (1287m), le col de la Charme, Arconsat, Palladuc, le plan d'eau de Saint-Rémy sur Durolle, gare SNCF de Thiers (63). TER du retour à 19h07 vers Clermont-Ferrand.

Si j'ai grimpé ce col, c'est qu'à partir de cette route, il y avait un large chemin menant au puy de Montoncel (1287m), accessible uniquement à VTT évidemment. Mais je ne conseille pas d'aller vers le puy de Montoncel. D'abord parce-qu' une fois arrivé au sommet, je n'y ai pas vu de grand panorama, le sommet étant entouré d'arbres. Pas de table d'orientation, juste une croix et une borne géodésique. De plus sur la piste (ou "les" car il y a pas mal de pistes forestières dans le coin), il y avait souvent des rigoles. Comme il avait plu ce jour-là, il y avait des flaques d'eau vers le sommet. Ensuite, le balisage ici comme dans le parc naturel régional du Livradois-Forez manque pas mal, signe d'un certain abandon. Mieux vaut avoir le sens de l'orientation !

Qui plus est la région des Bois Noirs n'est qu'une étendue forestière monotone, on est bien loin de la beauté des Volcans d'Auvergne ou même des Hautes Chaumes du Forez. Bref, pas très intéressant. Et on est souvent bien seul, je n'aime certes pas trop le tourisme de masse mais là tout de même c'est mort comme coin...

00:00:00Alain B

00:00:00Pierre C