Col du Nivolet : 602 m

depuis Saint Jean le Vieux

Informations

Nom : Col du Nivolet
Altitude : 602 m
Départ : Saint Jean le Vieux
Longueur : 8.00 km
Dénivellation : 358 m
% Moyen : 4.48%
% Maximal : 10.5%
Massif : Jura, France

Les autres montées disponibles

Profil

  • Profil Col du Nivolet depuis Saint Jean le Vieux

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:25:30François B • Commentaire publié le 22/06/2021

Agréable col, idéal pour démarrer une boucle, car les premiers kilomètres en pente très douce, permettent de se chauffer gentiment.
Pas grand chose à signaler jusqu'à l'Abergement de Varey, la route est en sous-bois, au frais.
A l'occasion, les pourcentages peuvent se durcir, mais c'est vraiment court et sans histoire.
A la sortie du hameau, l'effort forcit, avec des pentes un peu plus variables que ce que montre le profil, donc parfois plus raides que 8%, parfois un peu moins. Ca reste accessible. Il y a environ 3.5 km d'effort plus soutenu à tenir. Le panneau "croisement" indique au loin, la fin de l'effort. C'est la route qui va de Nivolet au col de Nivolet. Plus que quelques centaines de mètres, faciles, pour atteindre le col et la jolie vue sur le versant de St Rambert en Bugey

A noter que le bitume est de piètre qualité, dans le genre "je me délite", ce qui ajoute une forte granulosité. Pas génial, c'est dommage

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 25/06/2021

Je suis monté par ce versant quelques années après le versant de St Rambert et autant qu'il me souvienne, les deux versants ne se ressemblent pas du tout. Ici, on va rouler presque tout le temps sous le couvert forestier, sur une route assez étroite. J'ai tout d'abord goûté aux routes rectilignes de la plaine de l'Ain pour arriver à St Jean-le-Vieux. De là, j'ai pris la direction de l'Abergement-de-Varey. L'ambiance est tout de suite différente. Je me demandais bien un peu où allait me conduire cette route qui s'enfonce dans un étroit vallon, dans une ambiance humide. C'est le vélo comme je l'aime, à la découverte de lieux à l'écart. Après l'Abergement, la pente devient exigeante, et je fus plutôt soulagé de voir le panneau du col. Je suis revenu très légèrement sur mes pas, pour poursuivre dans la direction de Nivollet et aller vers le col de Montgriffon.