Forum

faire combien de km avant d'attaquer des cols?

12/11/2009 00:00Nico C

salut a tous, je suis un nouveau venu dans le velo de route, je suis pratiquant de course a pied, j'aurai aimé avoir quelques renseignements au sujet des cols, faut -il avoir bien roulé avant?
Si certains peuvent me donner quelques conseils merci d'avance
J'ai fais mon premier col le 11/11/09 col de l'epine dur mais je suis monté quand meme, je n'ai que 200 kms au compteur.

12/11/2009 00:00Mathias J

Voila je pense que tu as répondu tout seul à ta question, pas besoin de faire des kilometres avant de s'attaquer à des cols, c'est un entrainement comme un autre, fait juste attention aux cols en hautes altitudes, si tu n'as pas assez d'entrainement tu risques de manquer d'oxygene, mais si tu cours, ça devrait aller.
Par contre ne te surestime pas et prend un rythme tranquille avant de bien te connaitre dans les montés, vas y progressivement.

Bon vélo

12/11/2009 00:00Henri C

Tout à fait vrai !
D'abord de la modération : apprendre à se connaître dans des Cols faciles d'altitude (genre Montgenèvre ou Larche) ne pas jouer au "chien fou" les 10 premières minutes sur la plaque ! Puis un Col plus sévère d'ouverture quasi-permanente , fera bien l'affaire (genre Vars).

12/11/2009 00:00Henri C

Précision: le nombre de km est fonction des projets.
Pour jouer dans la cour des grands d'une cyclosportive, je pense que 3000 km de plaine s'imposent pour la vélocité puis aller dans la progression de l'altitude et de la pente.
Pour le cyclotouriste, cela n'est pas plus dur que les parcours vallonnés, mais accepter de faire du 7-8 km/h (des fois moins...) pendant des heures!

06/08/2010 00:00Lilian D

Tout à fait vrai. J'arrive à faire de la première catégorie (Puerto de Mijares) en ayant moins de 200 km au compteur.

09/08/2010 00:00Max V

Pour les conseils pour un premier grand col, appliquer tout ce que l'on a dit un peu partout sur ce forum: Tout d'abord ne pas chercher à faire un chrono! Monter en sous-régime, sans s'essouffler, et se concentrer sur sa respiration; mettre un braquet abordable et mouliner sans trop forcer (mais on force toujours un peu en montée...); tenir une position décontractée, mains en haut du guidon (et ne pas s'écraser sur le vélo); bien boire (peu et souvent, à petites gorgées pour éviter le mal au ventre), et si on roule longtemps, manger des sucres rapides (ou mettre du sirop dans la gourde). De temps en temps, on peut se mettre un peu en danseuse pour décontracter mais il ne faut pas s'enflammer. Pareil si on se fait doubler par des cyclistes plus rapides: monter à son rythme et ne pas essayer de suivre. Que dire de plus... Bien récupérer avant de redescendre et ne pas descendre comme un danger public. Enfin, apprécier le paysage et l'effort que l'on fournit. ça aide à ne pas ruminer du négatif, et c'est souvent ce que l'on retient de l'expérience.

09/08/2010 00:00Patrice P

ok merci pour ses bons conseils!

13/09/2010 00:00Marc L

J'ai monté le col d'Aspin cet été avec 0kms au compteur depuis Juillet 2008. Certes j'ai pris mon temps mais quand la volonté y est on y arrive, il y en plus de la force sportive un vrai défi mental dans un col

28/01/2011 00:00Loic L

Avec un braquet de 28X28, tu dois être capable de grimper le mont Ventoux sans trop de problèmes. Même avec 0 km au compteur.

Faut quand même pratiquer un sport d'endurance à côté, hein ?!

22/08/2012 00:00François B

La question concerne les km d'entrainement !!! Moi, je pose la questions des km pour s'échauffer. Il se trouve que parfois, la pente démarre directement une fois le vélo sorti du garage. Par exemple, en résidence à St Pierre de Chartreuse, le col du Cucheron c'est 200 m d'échauffement et puis boum, 7 à 10 % Alors j'essaye certes de "tourner un peu les jambes" avant d'appuyer, mais ce n'est pas toujours possible. Quand je fais une balade avec approche en voiture, j'aime bien mettre au moins 3 km de route assez plane avant d'attaquer les choses sérieuses.

23/08/2012 00:00Armel G

Dans l'absolu, le "réveil" musculaire prend une 20aine de minutes. Le nombre de km importe peu. Il faut tourner les jambes pendant cette période de réveil sur du (presque) plat c'est mieux...bien que ce ne soit pas forcement évident. Perso, si je roule le matin il me faut presque 25 min pour être chaud. Le soir 10-15 min me suffisent. Après ça dépend aussi de la physiologie et de la condition physique de chacun. Bonne route

09/03/2013 00:00Philippe H

Tout à fait d'accord avec le dernier conseil de Gurhuntar: regarder le paysage. ça a l'air idiot, quand on débute et qu'on veut tout faire péter pour se prouver quelque chose, mais, pour l'avoir vécu, j'ai effectivement eu le bonheur de me débarrasser de mes pensées négatives (ruminations sur mes contre-perfs) en me laissant imprégner par le paysage.

26/06/2013 00:00David A

Bonjour à tous.Idéalement plus on a de km dans les jambes mieux c'est...mais si on ne cherche pas la perf, une grosse motivation suffit...j'ai gravis mon 1er col avec tout juste 1000km dans les jambes...