Forum

Aller voir le tour 2020 à Marie Blanque.

30/08/2020 09:20Bruno L

Bonjour à toutes et tous.
J'ai en projet de monter à vélo voir l'étape du tour à Marie Blanque dimanche 6 septembre.
Mais c'est la première fois que je ferai ça, alors j'aimerais avoir quelques conseils.
À quelle heure dois-je être en haut par exemple ?
Combien de temps après le passage du tour est-il possible de redescendre ?
Etc
Merci à vous.

01/09/2020 01:05Anthony C

Bonsoir Bruno.

J'ai assisté à plusieurs arrivées du Tour de France ou du Critérium du Dauphiné Libéré au mont Ventoux et voici ce que je peux dire :

Sauf si une grosse chaleur est prévue toute la journée, mieux avoir un coupe-vent dans la poche de son maillot ou dans son sac à dos. Sur le critérium du Dauphiné libéré 2007, il faisait beau à Bédoin et je suis parti en tenue estivale mais au sommet du Ventoux il y avait un petit vent frais (différence de température entre le pied et le sommet d’une montagne) et je n'avais pas pris de coupe-vent sur moi. J’ai eu des frissons en attendant le passage de la course. Tu vas rester de longues heures à attendre en montagne. Même si le col de Marie-Blanque est bien moins élevé que le Ventoux, penses-y.

01/09/2020 01:15Anthony C

Il faut grimper le col bien des heures avant la caravane du Tour de France. Les gendarmes même deux heures avant le passage de la caravane ne laissent plus monter à vélo. Le matin de l’arrivée du Tour de France au mont Ventoux en 2009, des gendarmes avaient dressé un premier barrage à l’entrée du hameau de Sainte-Colombe car il y avait un flot ininterrompu de cyclistes qui montaient. Moi j’ai contourné ce barrage par un chemin que j'avais repéré et ils ont enlevé ce barrage par la suite. Mais les gendarmes ont dressé un nouveau barrage au col des Tempêtes pour nous empêcher l'accès au sommet (pas grave pour moi, le Ventoux je l’avais déjà grimpé à plusieurs reprises les années précédentes). Des cyclotouristes contestent et c'est parfois un peu houleux.

Je suis redescendu au Chalet Reynard pour manger et je voulais après rester stationné pour voir la course à 3 km du sommet. Mais quand je suis remonté jusqu'à 3 km du sommet, il a fallu descendre du vélo et le pousser devant les gendarmes qui ne laissaient plus grimper à vélo et ce alors que la caravane du Tour était encore loin du pied du Ventoux.

Les ordres sont un peu ridicules cependant tous les gendarmes n'ont pas les bons ordres et il arrive que certains laissent passer les cyclistes. Je m'en étais rendu compte toujours en 2009 lorsque le Tour de France est passé au col de la Vayède (Les Baux de Provence). Certains gendarmes laissaient passer les cyclotouristes, d'autres les faisaient mettre pied à terre. Bon le col de Marie Blanque est bien moins attirant et touristique que le Ventoux ne l’est donc il y aura moins de monde.

01/09/2020 01:20Anthony C

Avant les gendarmes laissaient les caravanes et automobilistes s'installer jusqu'à la veille dans la montée. Mais cette année, il parait qu'avec les mesures sanitaires, ils ne veulent pas de spectateurs. Il y avait tout de même quelques spectateurs dans le col d'Eze mais je pense qu'ils ont dû monter à pied ou à vélo. Une ascension sans automobilistes, ce n'est pas pour me déplaire.

Il est possible de redescendre une fois le gruppetto et les coureurs attardés passés. Sur le Tour de France 2009, les gendarmes laissaient redescendre les motards et cyclistes avant les automobilistes (un bon bouchon pour les automobilistes !). Des automobilistes, il y en aura bien moins cette année.

01/09/2020 01:41Anthony C

Pour plus de liberté de mouvement, pouvoir monter et descendre à sa guise, mieux vaut monter à pied. En 2013, j'ai assisté à l'arrivée du Tour de France au mont Ventoux, placé juste à l'endroit où Froome accélérait et lâchait Nairo Quintana son dernier adversaire. J'avais grimpé le Ventoux à pied par des sentiers pédestres depuis Brantes. Ayant arrêté le vélo depuis fin août 2012 et pratiquant le trail, cela me convenait. J'ai pu remonter par la caillasse jusqu'au sommet pour voir les poursuivants arriver et assister au podium, approcher au plus près des journalistes.

Lors de l'arrivée du Tour au Chalet Reynard en 2016, bien que j'étais entrainé à vélo, j'ai préféré monter à pied depuis Bédoin par des sentiers pédestres, pour ma liberté de mouvement.

J'ai assisté cette année avant le confinement à l'arrivée de la 3e étape du Tour de Provence au Chalet Reynard. Pareil, je suis monté à pied depuis Bédoin sauf que là j'ai suivi la route majoritairement, prenant tout de même quelques sentiers pédestres au retour en descente. La nuit tombant plus tôt en février, j'ai terminé de redescendre avec une lampe frontale.

Voilà. En espérant que tu passeras une belle journée.

01/09/2020 01:49Anthony C

J'oubliais: sur les autres courses, les gendarmes sont moins nombreux et laissent plus passer que sur le Tour de France. Sur le Critérium du Dauphiné et le Tour de la Provence, la marge était bien plus grande que sur le Tour de France. J'imagine que sur la route d'Occitanie (ancienne Route du Sud), la liberté devait être aussi assez grande. Il y a moins de spectateurs sur ces courses et les gendarmes sont essentiellement des motocyclistes et quelques-uns dans des véhicules.

02/09/2020 19:23Pierre V

Selon la presse locale, tous les accès à Marie-Blanque seront interdits depuis la veille au soir.

03/09/2020 08:27Greg R

Si ce n'est que la veille au soir il y aura des véhicules! Pour mon étape du tour 2015 il y avait déjà des camping car dans le Glandon au milieu de nulle part à 1700m, 3-4 jours avant le passage des pros!

17/09/2020 13:26Anthony C

Heureusement qu'au départ ils disaient qu'ils ne voulaient pas de spectateurs cette année ! C'est vrai qu'au mont Aigoual ou au Grand Colombier il n'y avait pas beaucoup de monde mais au col de Peyresourde ou au col de la Loze l'interdiction n'était vraiment pas évidente !

C'était variable selon les décisions des préfectures de chaque département.