Suc au May : 902 m

depuis Boulou

Nom : Suc au May
Altitude : 902 m
Départ : Boulou
Longueur : 9.91 km
Dénivellation : 379 m
% Moyen : 3.82%
% Maximal : 7.5%
Massif : Chaîne des Puys & Monts Dore, France

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00Loic L

Départ situé près de Madranges (à l'ouest) que l'on quitte pour la D121 puis D128 jusqu'au col de Bos. Au sommet, un site de vol libre. Les 6 derniers kms sont réguliers à 6 puis 5% dans le final.

00:00:00Alain W

Le 08/08/2015
Après les routes bondées du Mont Dore quel plaisir de se retrouver sur les petites routes du plateau de mille vaches et du massif des Monédières . Monté depuis Treignac. Très sympa, super vue depuis le sommet.

00:00:00Anthony C

La première fois que j'ai été dans le massif des Monédières, c'était en mars 2009 lors d'un long entrainement à la course au pied: départ à la gare SNCF de Bugeat, Gourdon-Murat, Lestards, route D32 puis D128, Suc-au-May (908m), D128, hameau de Viethel, route D16, Lestards, Gourdon-Murat, gare SNCF de Bugeat soit 47,3 km à pied aller-retour que j'ai fait en près de 9h, prenant mon temps et pique-niquant au Suc-au-May. Les horaires de train me le permettaient.

La seconde fois que j'ai été dans ce massif c'était à VTT en janvier 2011 en partant de la gare SNCF d'Egletons et faisant un parcours de 64 km en passant notamment par Saint-Yrieix le Déjalat et Chaumeil avant de grimper au Suc-au-May. Mais là, j'ai eu moins de temps pour rentrer à la gare SNCF et je n'ai pas trop trainé.

Par Boulou, je ne l'ai pas fait.

A partir de Chaumeil, c'est une petite route qui monte jusqu'au massif. Venant de Lestards, il y a de belles rangées de conifères dans les derniers kilomètres avant d'arriver au Suc-au-May. Au Suc-au-May (908m), il y a une table d'orientation qui date de 1935. Ce n'est toutefois pas le point culminant du massif des Monédières qui est le puy des Monédières (919m) qui est à côté avec une antenne mais je n'y ai pas été.

Dans cette partie du Limousin, les routes sont tranquilles et c'est idéal pour le vélo car il y a peu de circulation automobile. De plus, les routes sont vallonnées. On y voit parfois de superbes tourbières et des vaches limousines.

Outre le Suc-au-May (908m) et le mont Bessou (976m), je conseille aussi dans le plateau de Millevaches d'aller pédaler jusqu'au mont Gargan (731m) et surtout le tour du lac de Vassivière à vélo.