Plateau de Gergovie : 708 m

depuis Romagnat

Nom : Plateau de Gergovie
Altitude : 708 m
Départ : Romagnat
Longueur : 6.50 km
Dénivellation : 261 m
% Moyen : 4.02%
% Maximal : 8.0%
Massif : Chaîne des Puys & Monts Dore, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00Benoît G

Montée très irrégulière et difficile sur les trois kilomètres entre Romagnat et Opme, avant un final plus aisé.
Difficile d'atteindre Romagnat sans monter, sauf si l'on arrive du plateau à l'Ouest (Ceyrat, par exemple) : les routes depuis Aubière et Clermont via Beaumont sont plutôt aisées mais usent tout de même.
La sortie du village est le passage le plus compliqué, avec plusieurs centaines de mètres entre 8 et 10%, pour passer du centre-bourg aux maisons en surplomb. Il y a notamment un virage qui m'a laissé quelques souvenirs dans les jambes...
Ensuite, c'est irrégulier, avec un profil en escaliers jusqu'à Opme, les replats alternant avec des côtes plus dures en fonction de l'orientation de la route. On sort progressivement des villas et on bénéficie d'un beau panorama vers Montrognon, le Berzet, Romagnat et Clermont. La pente faiblit peu à peu jusqu'au rond-point à l'entrée d'Opme, où il faut prendre à gauche. On affronte une nouvelle rampe assez raide qui disparaît dans les bois et se calme assez vite. Le replat dure jusqu'au Col des Goules, où l'on rejoint la route de la Roche-Blanche, puis une dernière rampe de nouveau difficile mais courte permet d'atteindre le plateau proprement dit, ras, où paissent les moutons. Belle vue au sommet vers la vallée de l'Allier jusqu'au Sancy, et également vers Clermont après quelques minutes de marche dans les prairies.

00:00:00Pyody O

Une montée respectable pour une sortie courte.

Montée jusqu'à Romagnat (départ du tracé) depuis Aubière très roulante. Ça se complique dès l'arrivée dans le bourg avec des pourcentages qui s'élèvent fortement sur les premiers lacets. Ne pas hésiter à passer sur des petits braquets pour passer cette difficulté, quitte à enlever une ou deux dents quand les pourcentages s'abaisseront légèrement.
Arrivé à Opme, le plus gros du boulot est fait. On profite même d'un léger replat.
On vire à gauche au rond-point, puis une nouvelle courte rampe, à laquelle succède une portion plate, qui redescend même légèrement.
On arrive sur la plus grosse des rampes d'accès qui ne fait cependant que quelques centaines de mètres. A passer en force pour les plus costauds, en contemplant le Sancy sur la droite pour les autres. La route se poursuit pas une portion plane, agrémentée d'une courte descente, avant cent derniers mètres de montée.
Vue à 360 ° au sommet, très agréable. Très bon pour une sortie d'entraînement en fin de journée.

00:00:00Anthony C

C'est une ascension que j'ai parfois faite de 2009 jusqu'au début de l'année 2011, toujours avec mon VTT. A Romagnat, il y a déjà un peu de faux-plat et aussi quelques feux tricolores. On peut considérer le début de l'ascension au rond-point de la place du 8 mai (il y a un magasin SPAR à côté) pour 6,5 km dont 3 km d'ascension jusqu'au rond-point d'Opme.

Il y a un passage difficile à la sortie de Romagnat, en prenant un virage à droite avec des pentes avoisinant les 10 % mais c'est court et une fois passé cela, cela continue de grimper mais c'est moins dur tout de même.

Il y a un court palier pour arriver rond-point d'Opme (oubliez le p pour la prononciation) à 660m d'altitude. Ensuite, on prend la route à gauche qui grimpe à nouveau avant une descente très courte jusqu'au carrefour (699m) avec la route de Gergovie. C'est là que vient la rampe la plus raide de la montée mais elle n'excède pas 200m je dirais, pour arriver sur le plateau. La suite est plutôt irrégulière avec même une courte descente pour arriver jusqu'au grand monument (708m) commémoratif à la victoire de Vercingétorix ici. Au plus haut la route est à 728m d'altitude.

C'est intéressant d'y venir au début du mois d'octobre car il y a le festival du Cervolix. Sur le plateau, il y a une vue sur la chaîne des Puys.