Col des Salides : 1014 m

depuis Saint André de Valborgne

Informations

Nom : Col des Salides
Altitude : 1014 m
Départ : Saint André de Valborgne
Longueur : 11.50 km
Dénivellation : 564 m
% Moyen : 4.9%
% Maximal : 7.0%
Massif : Cévennes, France

Les autres montées disponibles

Profil

  • Profil Col des Salides depuis Saint André de Valborgne

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:44:00Claude U

Route agéable même si le revêtement est granuleux. Montée régulière avec seulement un passage à 6-7% au sommet.

00:43:00Schaeffer J

Montée très agréable jusqu'à la bifurcation à droite en direction du Mont Aigoual. Après la pente est plus difficile d'autant que quand j'y suis passé il y avait un tapis de gravier jusqu'au sommet

00:55:00Régis B • Commentaire publié le 23/06/2018

Easy

00:00:00Fredo C

monter le 03:11;2010 très venteux arriver en haut, mais très belle vue .

00:00:00Loic L • Commentaire publié le 18/06/2016

La pente s'accentue tout doucement jusqu'au sommet... Super final à partir de l'intersection.

00:00:00André D • Commentaire publié le 26/08/2021

Je n'ai fait que la 2ème partie du col ne venant pas de St André de Valborgne.
La route est agréable, la vue ouverte sur les Cévennes et ça vaut bien un peu d'effort...

00:00:00Ulysse R • Commentaire publié le 07/11/2018

C'est le jour où j'ai découvert les Cévennes que j'ai été inspiré de prendre ce col. En automne, un feu d'artifice pour les yeux tout le long, route large et bonne. Juste sur le dernier km lorsqu'on quitte la route large après ca grimpe très fort. Continuer ensuite jusqu'à l'aigoual ou redescendre les gorges du Tapoul...vous êtes là où il faut être!

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 09/06/2020

On passe par le col de Salidès si on veut monter à l'Aigoual depuis la vallée du Gardon. En quittant la vallée, on a vraiment l'impression de pénétrer dans un autre monde, plus fermé, plus solitaire. Un mamelon en cache un autre et ainsi de suite. On a l'impression que l'on va déboucher sur le haut, mais toujours il faut contourner encore avant d'aboutir. C'est là tout le charme des Cévennes !

00:00:00Jean-jacques T