Col de Marocaz : 958 m

depuis Chambery

Informations

Nom : Col de Marocaz
Altitude : 958 m
Ouverture : Ouvert
Départ : Chambery
Longueur : 18.30 km
Dénivellation : 688 m
% Moyen : 3.76%
% Maximal : 8.8%
Massif : Bauges, France

Profil

  • Profil Col de Marocaz depuis Chambery

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:39:00Adrien D

Un col très facile dans ce sens, sans réelle difficulté... Agréable, très continu ; on monte sans y penser.

---
Monté le 06/08/09 en 39' depuis le fond de la Leysse (sous Thoiry) sous un beau soleil.

00:44:00Laurent C

Le 2 septembre 2012 (17.8 km/h). Gravi par St Jeoire, au départ du giratoire de Carrefour Market. A mon sens un meilleur itinéraire par rapport à Curienne, car les premiers km jusqu'au Boyat sont assez raides et rendent cette montée très intéressante en chrono. A partir de la Thuile, c'est facile avec une descente de 1.5km, puis des passages en général à 3 ou 4% pour se faire plaisir en côte, à plus de 20 km/h. Jolie vue sur la Combe de savoie et les Belledonnes au sommet, paysage de vallons de moyenne montagne sur le parcours.

01:00:00Stéphane B

Temps depuis Chambéry en passant par St alban et Curienne. Ideal pour se chauffer en début de matinée; Idée de circuit: peut s'enchainer avec le Col du Frêne, et rentrer sur Chambéry par le col des Prés. Très belle traversée des Bauges

01:00:00Guillaume M • Commentaire publié le 06/09/2021

Temps pris à saint alban

00:00:00Caral C

cool, cool

00:00:00Nicolas M

Col très facile, plutôt un long faux plat !

00:00:00Nar'b! N • Commentaire publié le 07/09/2019

gravi x fois dans tous les sens.

00:00:00Léonard C

Des passages difficiles à 12 % maxi avant Curienne ensuite valloné et assez sympa pour le paysage.

00:00:00Rémi T

col raide jusqu'à Cuienne (à faire depuis Saint Jeoire ou Saint Alban Leysse) puis plus roulant par la suite

00:00:00Benoît B

RAS

00:00:00Mg M

un col sympa a faire par cruet pas de circulation auto un bitume pas terrrible mais un joli coup d oeil en montant

00:00:00Francis B • Commentaire publié le 12/09/2018

Le 12 septembre 2018. Gravi par St Jeoire-Prieuré, au départ du giratoire de Carrefour Market. Comme Laurent je trouve cet itinéraire meilleur par rapport à celui de Curienne, L'itinéraire est "presque" de façon continue en montée et permet de mieux gérer son effort. Belles pentes sur les 5 premiers kilomètres. La suite est plus facile sur une route peu fréquentée avec des paysages boisés communs dans les pré-alpes.

00:00:00Alexandre L • Commentaire publié le 03/08/2015

2014

00:00:00Flo H • Commentaire publié le 05/02/2018

Montée très variée, avec une partie dure pour rejoindre le plateau de Curienne, dans laquelle on peut se donner sans souci car la suite est plus roulante, avec de beaux paysages qui récompensent l'effort. Au sommet du col, la vue sur Belledonne réapparaît, somptueuse quand les sommets sont enneigés

00:00:00Marc F • Commentaire publié le 22/07/2016

assez long mais se monte bien

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 18/08/2021

La première fois, je suis parti de Chignin pour flâner dans les vignes et compter les tours. Ça m'a aussi permis de découvrir la route qui monte en spirale en-dessous de Curienne (curiosité inattendue). Mais alors que je croyais que ce serait une montée pépère, je me suis retrouvé sur un terrain accidenté où les descentes succèdent à des raidillons éprouvants. Impossible de trouver le bon braquet ! Je suis arrivé au sommet complètement lessivé. A tout prendre, je préfère la sévérité et surtout la régularité de l'autre versant !
Ayant appris qu'il existait un col de Crouz à proximité du col de Marocaz, je me suis décidé à aller le dénicher, et cette fois, je suis parti de Chambéry. Oublions vite la traversée de l'agglo où je n'ai pas toujours su prendre les bonnes voies cyclables, et me voici à grimper les lacets de Barby pour enfin atteindre la campagne. Ça ne rigole pas jusqu'à Curienne où j'ai retrouvé mon premier parcours, toujours aussi casse-pattes. Quant à ce col de Crouz, je me demande franchement pourquoi on l'a accepté et compté comme un col goudronné. C'est un chemin franchement pourri, toujours à couvert et strictement sans aucun intérêt paysager.

01:10:00Pierre F • Commentaire publié le 11/06/2017

00:00:00Mathias R

00:00:00Gro D

00:00:00Cocher M

00:00:00Jérôme B

00:00:00Charly B

00:00:00David L

00:00:00Guillaume Q

00:00:00Nicolas B