Col du Négron : 1242 m

depuis Revest du Bion

Nom : Col du Négron
Altitude : 1242 m
Départ : Revest du Bion
Longueur : 11.50 km
Dénivellation : 302 m
% Moyen : 2.63%
% Maximal : 5.0%
Massif : Baronnies, France

Les autres montées disponibles

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:45:00Marten D

Montée facile à part un passage à 10% juste après le début. Pour le reste ambiance forestière qui me faisait un peu penser aux Vosges. Attention au chien juste avant que la route se rétrécisse pas loin de la ferme. J'ai placé une mine parce qu'il a couru à mes côtés en aboyant pendant une vingtaine de mètres... Autre bemol le vent de face.

00:50:00Jean-francois H

Facile par ce versant, en effet, mais très joli col. Vent de face tout le long par contre, ce qui rend les faux-plats montants un peu pénibles avec ces longues lignes droites.

00:00:00Olivier B

Un long faux plat peu après la sortie du village. La revêtement est très moyen. Ca se redresse vers la fin avec quelques lacets pour l'ambiance.

00:00:00Frederic M

en 2001

00:00:00Henri C

Ne pas choisir un jour de mistral !! ligne droite interminable axe sud-nord !!

00:00:00Gilles N

col peu difficile mais belle ambiance désertique provençale...un haut lieu de la résistance qui a vu le massacre de quelques irréductibles par l'occupant.

00:00:00Gil V

12/10/12 une magnifique journée d'automne pour "affronter" la facile montée de ce col désertique entre Alpes de haute provence et Drôme Provençale. Beaucoup de longs bouts droits et un final un peu plus dur et 3 virages.

00:00:00Cédric P

Petit coup de cul après Revest, sinon montée assez roulante avec sur la fin deux ou trois lacets qui font montée les %.

00:00:00Matthieu L

très belle montée, sauvage,plutôt facile à part le coup de cul à 10% peu après le départ

00:00:00David C

Montée pas trop difficile qui permet d'atteindre le col du Negron qui doit sa réputation à l'ascension par l'autre versant (courte mais 12-14%)

De ce coté, c'est un long faux-plat sur les "routes nucléaires" c'est à dire, les routes construites pour l'entretien des missiles du plateau d'Albion : larges, très larges, plates, très plates, parfaites et droites.... en faux-plat, on "s'emm....." un peu !
A éviter pleine journée d'été, c'est une fournaise sans ombre.

Sur les derniers km on retrouve une route normale et la pente se fait un peu plus raide, mais rien d'alarmant.
La descente est raide et très sinueuse mais pas désagréable.

00:00:00Alban V