Commentaires de Thomas G

11 ascensions

Nombre de montées : 11 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 9 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Chioula 1431 m Pyrénées est
Plateau d'Ax Bonascre 1380 m Pyrénées centrales
Col de Péguère 1375 m Pyrénées centrales
Col de Marmare 1361 m Pyrénées est
Col de Menté 1349 m Pyrénées centrales
Col de Port 1250 m Pyrénées centrales
Col de Portet d'Aspet 1069 m Pyrénées centrales
Col des Marrous 991 m Pyrénées centrales
Pas de Souloumbrie 911 m Pyrénées est

01:13:00Col du Chioula depuis N20 / D44 (1431m)

Ascension relativement longue (16,6km) mais les pourcentages sont pas monstrueux (3-5% en moyenne), seul les 2 km après le village de Tignac sont un peu plus exigeant (8-9%). La montée est en très grande partie boisée, sauf les derniers kilomètres avant la bifurcation avec la Route des Corniches où la vue sur Luzenac est magnifique. Rien d'insurmontable donc, à noter que la descente vers Ax depuis le sommet du Chioula est superbe.

00:52:00Plateau d'Ax Bonascre depuis Ax les Thermes (1380m)

Montée effectuée à froid depuis Ax. L'ascension est assez irrégulière, avec des passages assez sec à 10-11% qui font bien mal aux jambes. Mais la montée est relativement courte (7km), ça compense les pourcentages et l'irrégularité de la pente.

00:26:22Col de Péguère depuis Massat (1375m)

Grimpé depuis le col des Caougnous. Super ascension pour personnes un peu maso faut le reconnaitre : durant 3kms sur une route étroite comme pas possible, vous êtes cloué à la route ! Bon j'ai peut être été un peu gourmand avec mon 39*32, mais franchement le mot mur est vraiment approprié pour cette ascension. A noter au sommet un magnifique point de vue sur une bonne partie des Pyrénées ariégeoise, mais n'oubliez pas la photo avec le panneau de signalisation qui annonce la pente à 18% !

01:12:00Col de Péguère depuis Estaniels (1375m)

Montée effectuée en avril. L'ascension est franchement exigeante, même si le profil indique des "replats" à 3-4%, ces-derniers ne se font pas trop sentir à mon goût ! Les 3 derniers kilomètres avant le croisement avec la grande route paraissent interminables, les pourcentages sont vraiment difficiles. La route est quasiment entièrement en forêt, donc en cas de grosses chaleurs celle-ci est constamment à l'ombre mais cela n'atténue pas la difficulté de ce versant peu connu du col de Péguère.

00:01:05Col de Marmare depuis Savignac les Ormeaux (1361m)

Montée relativement longue (14,4km) mais les pourcentages sont pas monstrueux (3-5% en moyenne), seul les 2 km après le village de Tignac sont un peu plus exigeant (8-9%). La montée est en très grande partie boisée, sauf les derniers kilomètres avant la bifurcation avec la Route des Corniches où la vue sur Luzenac est magnifique.

01:00:00Col de Menté depuis Pont de l'Oule (1349m)

Le pied du col peut surprendre car on peine à trouver son rythme, sur des pentes qui pourtant n?excède pas les 4-5%. Après avoir passer le village de Couledoux, la pente est plus difficile, 8-9% mais finalement assez régulière jusqu'à 1km du sommet. La route est franchement agréable, avec pas mal de lacets pour s'accorder un peu de répit, et une vue sur la vallée du Ger qui vaux le détour . Le dernier kilomètre est sûrement le plus dur, avec un sommet qui se fait pressant ! A noter qu'on peut prolonger l'ascension jusqu'à la station du Mourtis où vous trouverez quelques bar-resto pour vous ravitailler !

01:05:15Col de Port depuis Tarascon sur Ariège (1250m)

Belle ascension pas insurmontable, mais malgré tout costaud. Les 7 premiers kms sont relativement facile, jusqu'à Saurat, où se trouve le panneau de début de col. Par contre à partir de là la pente tourne autour des 7-8% sur bien 3km. Parfois j'ai même eu l'impression d'être pas loin des 10%. A 3km du sommet, vous quittez peu à peu la foret, ainsi que les pourcentages les plus difficiles. Ces derniers kms sont roulant, ce qui permet d'apprécier la vue magnifique sur les montagnes qui entourent le Col de Port. Au sommet, petite surprise avec un troupeau de vaches au milieu de la route (très pyrénéen !). Si vous êtes à court de ravito, vous pouvez vous ravitailler à l'office de tourisme ou à l'Auberge de la Sapiniere.

00:33:00Col de Portet d'Aspet depuis Audressein (1069m)

Ascension grimpée depuis Saint-Lary. Autant le côté Pont de l'Oule est vraiment raide, autant ce versant là est plus roulant. Jusqu'au village de Portet d'Aspet, il est assez facile de trouver son rythme. A la sortie du village la pente se redresse, et on retrouve des pourcentages qui ne sont toutefois pas monstrueux. Mais la route est sans répit avec seulement 2-3 lacets à 2 kms d'un sommet qu'on est bien content d'atteindre ! Donc moins difficile que l'autre versant mais tout de même un col assez éprouvant.

01:01:07Col de Portet d'Aspet depuis Aspet (1069m)

D'Aspet à Pont de l'Oule, on a 15 kilomètres pas mal pour se mettre en jambe, avec une route en faux plat montant. Puis arrive le croisement de Pont de l'Oule, et là c'est l'enfer qui débute. La pente se redresse brutalement et pendant 4 km, vous courbez l'échine sur le vélo et compter chaque centimètres qui vous sépare du sommet. Bon j?exagère peut être un peu mais vraiment ces 4 derniers km sont particulièrement raides (2 panneaux de signalisation indique des passages à 17% !), et sans répit, avec seulement un vrai lacet dans toute la montée. A noter que c'est par ce versant qu'on passe devant la stèle Casartelli, qui nous rappelle ce qui est sûrement l'une des plus grandes tragédies de l'histoire du Tour.

00:42:00Col des Marrous depuis La Mouline (991m)

Col assez long (10 km) mais assez régulier. Un passage un peu difficile après le village de Burret, mais sinon la pente est constante autour des 4-5%.

00:38:00Pas de Souloumbrie depuis Les Cabannes (911m)

Ascension courte mais relativement raide. Le 1er kilomètre dans Verdun est franchement dur, avec une ligne droite bien raide et qui sous haute chaleur peut paraître très longue ! Quand on arrive dans les lacets, la pente s'adoucit et une fois qu'on trouve son rythme l'ascension se monte bien. A noter qu'on peut apprécier de beaux panoramas sur la vallées dans plusieurs épingles.