Commentaires de Vincent B

2 ascensions

Nombre de montées : 2 Commentaires sur le forum : 28
Nombre de sommets : 2 Photos : 0
J'ai débuté le vélo tard et complètement par hasard en 2011 à 26 ans en grimpant quelques montées courtes lors de vacances chez mes parents autour de Toulouse... Cela m'a bien plu et j'ai escaladé mes premiers cols en août 2012 (col des palomières/col d'aspin)
Habitant sur Paris, je ne peux pédaler sur route que pendant mes congés. J'ai cependant décidé début 2013 de m'entrainer pendant l'année en achetant un simulateur Tacx Genius. Depuis je fais 3-4 séances d'une heure par semaine sur mon simulateur pendant l'année et des sorties valonnées/montagneuses de 30-60km sur route pendant mes vacances.

Recherche cyclistes pour grimper des cols dans les pyrénées pendant l'été.

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col d'Aspin 1489 m Pyrénées centrales
Col des Palomières 810 m Pyrénées centrales

00:00:00Col d'Aspin depuis Sainte Marie de Campan (1489m)

Mon premier "grand" col de Montagne fait en août 2012 sur mon VTT de 15kg après le col des Palomières la veille.

Je partais donc complètement dans l'inconnu et je ne savais pas du tout si je serais capable d'arriver au sommet. Finalement cela a été beaucoup plus simple que ce que pensais. J'ai accompagné tout le long un cycliste danois très sympatique qui se testait également pour la première fois en montagne. Je n'ai pas pensé à prendre mon temps.

La montée de Sainte MArie de Campan est beaucoup plus facile que celle du côté d'Arreau et se divise en deux parties complètement différentes : tout d'abord 7km de "faux plat montant" jusqu'à Payolle qui permettent de bien se mettre en jambes puis 5 kilomètres beaucoup plus difficiles jusqu'au sommet, en particulier le premier kilomètre à 9%. Les 3 suivants à 7,5%, 8,5% et 8% sont également éprouvants. Le dernier kilomètre à 6,5% est beaucoup plus facile. On voit le col à environ 1,5 kilomètres ce qui motive quand la fatigue commence à se faire sentir. La route est parfaite pour la descente.

Au sommet, la vue est absolument magnifique, le pic du midi d'un coté, la chaîne des pyrénées et une vue plongeant sur la vallée d'arreau de l'autre.

Un souvenir magnifique pour mon premier grand col. C'est au sommet de l'Aspin que j'ai mis la décision de me mettre "sérieusement" au vélo.

Refait en août 2013 à partir de Payolle dans une boucle après la montée de la Hourquette d'Ancizan depuis Ancizan. Les jambes n'y étaient plus après la Hourquette et j'ai souffert le martyr dans les derniers kilomètres. Montée en 32 minutes environ depuis Payolle, mais ce temps est largement améliorable avec de bonnes jambes.

Point négatif : circulation énorme même si les voitures font attention au vélos.

00:00:00Col des Palomières depuis Bagneres de Bigorre (810m)

Fait en août 2012 sur mon VTT de 15kg. Il s'agissait de mon premier col de montagne, jusqu'alors je n'avais grimpé que des pentes d'un à deux kilomètres pour des dénivelés de 100-150 mètres.

La partie la plus difficile du col est dès le départ en partant de Bagnères de Bigorre avec des pentes d'environ 8%, ensuite on retrouve du 4-6% tout le reste de la montée, à part sur deux virages difficiles au milieu de la cote. La vue au sommet est très ouverte, mais orientée vers le nord donc pas de vue directe sur les pyrénées.

J'ai éprouvé beaucoup moins de difficultés que ce que je craignais et ça m'a donné envie de tester des cols beaucoup plus difficiles :)