Commentaires de Eric P

2 ascensions

Nombre de montées : 2 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 2 Photos : 7

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Pas de Peyrol 1588 m Monts du Cantal
Col de Saint Thomas 930 m Livradois & Forez

00:00:00Pas de Peyrol depuis Dienne (1588m)

Je l'ai fait en août 2006, je tenais à prendre ma revanche de l'année précédente où j'ai faillit le grimper mais j'ai dû faire demi-tour à Murat à cause du temps éxécrable.
Je l'ai fait depuis Murat, ce qui en fait une pente irrégulière. Juste en quittant Murat, il faut forcer sur les pédales car la route grimpe bien puis s'adoucit jusqu'au col d'Entremont. De là, il s'en suit une descente rapide, il faut faire attention, elle epeut être dangereuse. Ensuite, ça recommence à grimper doucement avant et après Dienne. A Lavigerie, on sent qu'on passe un palier, ça se corse un peu puis ça se radoucit un peu. Et bien sûr, même si on ne voit pas encore le panneau, à 500 mètres du panneau du col d'Eylac(1460 m), la route se dresse, le pourcentage est important jusqu'au sommet. On peut apprécier la difficulté de la pente en regardant le lacet peu après le col d'Eylac.
Je l'ai bien passé, c'était sympa, j'étais content. Dans les 2 derniers kilomètres, j'ai poussé un peu la machine et j'ai eu un petit manque d'air, mais c'est très vite parti en reprenant le bon rythme. On ne ressent pas encore le manque d'oxygène dans ce col, on peut l'aborder sans trop de souci, il faut "juste" entraîner les jambes. ;-)

00:00:00Col de Saint Thomas depuis La Bombarde (930m)

J'ai grimpée ce col par La Bombarde en mai 2006. Contrairement à ce qui est annoncé, le pourcentage maximal sur ce versant est supérieur à 9,2 %. Le Guide Michelin annonce même 17 % et sur mon compteur, j' ai relevé 15 %. Sur le terrain, il m'a fait très mal, j'avais déjà fait plusieurs kilomètres avant, j'ai pourtant roulé assez économique mais rien n'y a fait, j'ai compté les mètres, j'ai souvent regardé l'altimètre et j'ai plusieurs fois soupiré en me demandant quand est-ce que j'arriverai en haut ! Pourtant il n'est pas long mais il est très violent.