Commentaires de Notari Y

1 ascension

Nombre de montées : 1 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 1 Photos : 7

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Sanetsch 2251 m Alpes bernoises

00:00:00Col du Sanetsch depuis Sion (2251m)

Départ Pont-de-la-Morge (Conthey VS) ou Sion VS ou Longueur 29 km Itinéraire Depuis Pont-de-la-Morge: Suivre les panneaux \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\"Sanetsch\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\" par Saint-Séverin, Sensine, Les Nés. Depuis Sion: Suivre La Muraz, Saint-Germain. Et le plus dur directement prendre la montée de Vuisse pour arriver à Chandolin Les trois itinéraires se rejoignent au tiers de la montée environ. Suivre tout droit (de toutes façons il n\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'y a pas le choix...). Note pour les utilisateurs de cartes Michelin: L\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'itinéraire par Pont-de-la-Morge est représenté comme un chemin au-delà des Nés sur certaines éditions, ce qui est faux, c\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'est bien une bonne route goudronnée... Dénivelé 1744 m Pente maximale 15% Catégorie (TDF) Hors Catégorie (s\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'il venait à le franchir) Etat de la route Bon, tunnel pavé. Paysage ***** J?habite en Valais à Chandolin-Sàvièse j?ai déjà fait pas mal de cols durs en France mais je peux vous dire que cette montée s?adresse vraiment a de très bons cyclistes ayant un très bon entrainement Depuis Pont-de-la-Morge, la route commence d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'abord par suivre la rivière (La Morge) en léger faux-plat montant, avant d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'obliquer sur la gauche et de se redresser brutalement. On traverse alors les vignobles du Valais implantés sur l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'adret de la vallée; or qui dit vignoble dit pas d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'ombre, et qui dit pas d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'ombre et pente orientée au sud dit gros cagnard en plein été. Attention donc au coup de chaleur. Heureusement des fontaines sont disponibles, en particulier une perdue à gauche de la route, en plein vignoble, après 3 km de montée environ, qui distille une eau très fraîche et très appréciable. Puis la route traverse un certain nombre de villages, toujours en pente assez forte avec des lacets assez raides, jusqu\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'au Nés, où la route s\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'aplanit franchement avant de rejoindre l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'itinéraire par Sion. Depuis Sion, on commence également à s\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'élever au-dessus de la ville et on atteint assez rapidement le vignoble (même remarque que ci-dessus). La pente monte de manière moins soutenue de ce côté, jusqu?a Saint-Germain ensuite direction Chandolin?sur-Savièse où la route redescend vers la vallée de la Morge pour passer un petit tunnel puis la rivière et remonte sévèrement ensuite passé 10% Cette petite descente saura se rappeler au bon souvenir du cycliste au retour :o) La route depuis Pont-de-la-Morge vient se greffer ensuite sur la gauche et rejoins l?autre itinéraire. Passée cette intersection, la montée devient beaucoup plus sévère, dans un décor magnifique ou l?on peut observer les passerelles du bisse du Torrent Neuf en face, avec une pente relativement régulière et forte avant d?arriver à Plan Cernet ou un petite bosse à 15% nous attend Toujours en forêt, la route continue sa progression avant de franchir la rivière une nouvelle fois puis un petit tunnel et la arrive alors le passage le plus impressionnant de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'ascension, où la route s\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'élève littéralement avec des lacets construits les uns sur les autres, avec une forte pente atteignant par endroits les 10%. La vue est impressionnante depuis la route un peu plus loin, puisqu\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'on contourne une espèce de petit cirque. La route continue à s\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'élever, toujours en forte pente, en lacets jusqu?au tunnel de 800 mètres à traverser éclairé par des panneaux solaires à l?entrée pour ma part j?ai attendu une voiture pour m?éclairer (attention en plus au revêtement derniers 100 mètres pavés dans le tunnel). À la sortie la route s\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'élève encore sur 3 km dans un paysage devenant plus rocailleux, laissant sur sa gauche le glacier du Sanetsch. Arrivé au col 2251 m, il faut se laisser glisser jusqu\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'au barrage pour trouver de quoi se ravitailler car les 4km doivent être gravis dans l?autre sens pour remonter car c?est un col cul de sac