Forum

Été 2014 Pyrénées

24/05/2014 00:00Alexandre T

Bonjour à tous ! Cet été je pars chasser le col en Ariège, je suis un habitué de la région (j'ai déjà à mon humble palmarès Ax 3 Domaines, Chioula et Pailhères d'Ax les Thermes). Ce mois de Juillet je souhaiterais m'attquer à deux gros morceaux qeu j'appréhende assez : le Plateau de Beille et le Col de Pailhères de Usson les Bains !! Je sais ces deux ascension difficiles et avec mes 17 ans je m'interroge. Avez vous des conseils de préparation à me donner pour aborder ces deux monuments du cyclisme, j'ai déjà commencer à allonger mes sorties pour gagner en endurance. Quel parcours dois-je privilégier ? Merci a vous !! Cordialement. Alexandre

26/05/2014 00:00Quentin B

Hello ! En cyclisme il n'y a pas de secrets, pour pouvoir progresser dans un domaine, il faut s'entraîner dans ce domaine. J'ai en tête l'exemple des coureurs flandriens du Team Sky allant s?entraîner en altitude (au volcan du Teide) l'an passé pour préparer les classiques pavées : résultat sans appel, échec total ... Ton objectif semble être la montagne, voire la très haute montagne puisque au dessus des 1500m. Inclus donc un certain dénivelé à tes sorties! Si tu préfères y aller progressivement, visant des sorties entre 40 et 70 kms, au cours de laquelle tu places 1 grosse difficulté. Il sera alors nécessaire de t'entraîner sur des sorties de 3h max, en ciblant tes efforts pour être en mesure de donner ton maximum sur l?ascension clé : séances incluant de la force (gros développement en bosse sur quelques minutes), d'autres où tu te testes en tentant de réaliser une distance le plus rapidement en gérant ton effort. Tu peux également ajouter quelques sorties en intervalles, le 30-30 étant le plus répandu (avec modération toutefois!). Pour le cas où tu vises des distances supérieures, comportant des enchaînements de cols, il sera nécessaire de progresser sur la gestion de tes efforts. En plus d'exercer le plus possible ta vélocité (on économise des forces en tournant les jambes), tu peux choisir une circuit proche de chez toi comportant une montée pas trop raide, et adapter le nombre de tours à la distance cible. L'objectif sera de garder une même allure continuellement au fil des tours, éventuellement accélérer mais surtout ne pas faiblir. Quoiqu'il en soit, pouvoir prendre du plaisir en montagne nécessite un certain temps d'adaptation avec un coup de pédale différent, plus de résistance mentale, une gestion de l'alimentation indispensable pour ne pas finir en fringale, mesurer la prise de risques en descente ... Toutes ces particularités ne peuvent s'acquérir d'une traite, c'est à force de rouler dans les massifs et de parfois finir à l'agonie ou affamé que tu progresseras ! Record de l'ascension du Plateau de Beille : 43'30" par Marco Pantani en 1998 ... Bonne chance !!!

27/05/2014 00:00Armel G

Bonjour Alex, Je vais plutôt te donner des conseils coté santé et vision à long terme. Ce que te dit ucv est incontournable pour progresser en montagne. Par contre ce à quoi tu dois faire attention, c'est à ton coeur. Pas qu'il ne soit pas en forme à 17 ans mais c'est un âge où le coeur est plus explosif qu'endurant. Si tu n'as pas fini ta croissance, fais attention aux longues sorties en endurance. L'endurance muscle beaucoup le coeur et ralentit son rythme. La contrepartie, c'est que ça coupe sa croissance. En résumé, si tu n'as pas fini ta croissance, limite toi dans la durée de tes sorties, 3 heures grands max et vas-y très progressivement. Rajoute 15 min à chaque sortie et garde toi une phase de récup de 10-15min en fin de sortie où tu fais redescendre ton coeur tout doucement. Une astuce, une fois ta sortie finit, tu vas marcher tranquille pendant 15min. C'est l'idéale pour redescendre le coeur progressivement. Surtout pas d'arrêt brusque du type gros effort puis plus rien. Par contre vu ton âge tu peux travailler l'explosivité accélération/recup sans problème. A 17 ans le coeur est capable de montrer très haut (proche des 200 battements/min) et de redescendre à 140 sans problème et quelques minutes. Ces conseils ne sont en fait qu'en pensant à l'avenir. Un coeur trop musclé trop jeûne (avant la fin de la croissance) peut être la cause de déboires cardiaques à 50 ans. Trop de cyclistes ne haut niveau ont se type de problème à 50ans pour avoir commencè "l'endurance" trop jeune. Et dans ce cas là c'est l'arrêt du vélo. Dommage pour une erreur de jeunesse. L'idéale pour allonger les distances, c'est à partir de 21 ans chez les garçons (à tire indicatif, car ça varie d'un individu à l'autre). A cet âge, le développement du coeur est terminé et on peut commencer à le muscler. Aller bonne préparation.

28/05/2014 00:00Alexandre T

Merci beaucoup pour vos réponses très utiles : je vais essayer de répondre chronologiquement. ucv :Dans mes sorties, j'inclus toujours au moins une ascension, une côte (j'adore grimper), maintenant il faut que je fasse du 30-30, ça va faire très longtemps que je n'en ai pas fait ! Je suis déjà très véloce de nature mais manque cruellement de puissance, donc je dois faire du boulot de PMA et de force. La résistance mentale, ça me connait, je suis d'une patience à toute épreuve sur mon vélo ;) L'alimentation est encore à améliorer bien que pour l'instant je m'en sorte pas mal, cela m'arrive encore trop souvent de finir un col dans le dur car j'ai mangé trop tard et les réserves se font rares. Quand à la descente, jusqu'a il y a 1 mois, je n'avais jamais descendu un cole, et j'ai fait celle de Col du Chioula, je m'y suis régalé mais je fais toujours très attention, je vais rarement au-delà de 50-55 km/h. Pour le record du Plateau de Beille, c'est pas pour cette fois, je vais déja viser 1h45 ou 1h50 après on verra ;) elki : Merci pour ce checkpoint santé très utile, rassure-toi, mes sorties font rarement plus de 50-60 km ! 40 km étant ma distance adéquate, pour finir fatigué mais pas crevé ! J'ai l'habitude d'effectuer mes sorties à allure soutenu, dans le genre 30-40 ou le coeur ne descend jamais sous les 160. A travailler, explosivité d'accord, c'est vrai que mon coeur peut monter jusqu'a 195-197 bpm et redescendre à 140 comme tu dis en quelques minutes. A titre indicatif, j'ai fait quand même 8 ans de football avant de me mettre au cyclisme il y a deux ans, donc mon coeur est déjà bien entrainé, et a toujours été bien endurant de ce fait, toutefois sur un vélo, c'est complètement différent. Je ne sais pas si c'est utile mais au repos, mon coeur est à peu près a 50-52 bpm. Merci à tous ! Sportivement !

02/08/2014 00:00Alexandre T

Bien le bonjour, je viens pour donner quelques nouvelles de mon séjour qui s'est terminé il y a 3 jours !

Le Plateau de Beille était bel et bien au programme, les 43' de Pantani sont encore loin devant, j'ai effectué l'ascension en 1h33', en finissant cramé (soit une fringale, soit tout simplement cuit). Donc si tout s'était passé comme je le souhaitais j'aurais du faire un meilleur temps ! :P

Le Col de Pailhères n'était finalement pas au programme, peut-être le sera-t-il en Aout où le Port de Lers sera aussi de la partie !

Alexandre.