Col du Pin Bouchain : 759 m

depuis Tarare

Nom : Col du Pin Bouchain
Altitude : 759 m
Départ : Tarare
Longueur : 10.00 km
Dénivellation : 384 m
% Moyen : 3.84%
% Maximal : 5.0%
Massif : Beaujolais, France

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:00:00Jean-marc C

A faire dans le sens de la montée Bien que ce sois une route nationale, outre la circulation la route est dangereuse du fait du revêtement assez dégradé , person j'évite et je vais rejoindre le col des sauvage à 5 km de là pour une route bien meilleure au final ca ne rallonge pas plus d'un km mais pour bien plus de plaisir à la descente

00:00:00Nicolas L

Col facile à monter. Bon revêtement mais un peu trop de voitures

00:00:00Robert G

Monté Il y a longtemps et déjà beaucoup de voitures

00:00:00Pierre G

montée super roulante, mais tellement de camion et de voiture que malgrès la piste cyclable, c'est très stressant ! par contre belle vue arrivée en haut !

00:00:00Noel B

Monté depuis Joux gros pourcentages et route tranquille! A faire!

00:00:00Eric Z

col effectué depuis Parigny, ascension sans grand intérêt avec beaucoup de circulation et le panneau de col n'existe même plus en haut ! dommage pour le premier col du tour de France franchi lors de la première étape en 1903...

00:00:00Colin

Rejoint par Violay

00:00:00Jean noel J

avril 2013 premier col du tour de France 1903 facile à monter mais extraordinairement dur de trouver le panneau.
y en a t'il encore un ?

00:00:00Pierre G

J'étais déjà passé au Pin Bouchain, mais en venant des Sauvages, et j'avais donc passé le col en descendant, et dans le brouillard. Pour bien faire, j'ai décidé de le monter depuis Tarare. Et j'ai choisi un dimanche, jour où il n'y a pas de camions. Sous les rayons du doux soleil de mars, c'est parfait. Certes, le revêtement est rugueux, mais il y a comme un frisson de plaisir à reprendre le vélo pour s'échapper vers des horizons éloignés de chez moi. C'est ma foi bien plus beau et bien plus calme que je ne l'attendais, avec les fermes éparpillées sur les coteaux.
Je redescends du côté de Marchézal. Mais là, il faut faire attention à bien prendre la petite route à droite, sinon on se retrouve sur la 4 voies pas recommandée aux vélos !

00:00:00Alain B

00:00:00Pierre C