Commentaires de Pierre T

4 ascensions

Nombre de montées : 4 Commentaires sur le forum : 1
Nombre de sommets : 4 Photos : 2

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Hourquette d'Ancizan 1564 m Pyrénées centrales
Col de Portel 1432 m Pyrénées centrales
Col de Péguère 1375 m Pyrénées centrales
Col des Marrous 991 m Pyrénées centrales

01:15:00Hourquette d'Ancizan depuis Ancizan (1564m)

Col franchi avec bagages il ya de nombreuses années en venant de Saint Larry. Belle route tranquille. Cela attaque dur dès le pied, Heureusement cela se calme un peu ensuite. En haut j'étais dans le brouillard. Le temps que j'affiche n'est pas le bon. Je ne me suis jamais préoccupé du temps que je mettais.

00:00:00Col de Portel depuis Col de la Crouzette (1432m)

Il existe d'autre ascension de ce col. Une qui passe par le col de Péguière à partir de Massat et une autre depuis la Mouline. C'est cette dernière que j'ai empruntée. Elle passe par les cols de Marrous, Jouels et Péguière. C'est nettement la plus facile. Curieusement son altitude et son nom semble avoir évolués depuis que j'y suis passé. En 1995, son altitude était 1465 m et son nom "Col du Portel". Cela pouvait porter à confusion avec un autre col du Portel situé lui dans l'Aude, beaucoup moins haut (601m)

00:00:00Col de Péguère depuis La Mouline (1375m)

Pour moi ce col fut monté dans la continuité des cols de Marrous et de Jouels. L'ensemble n'est pas vraiment difficile à part quelques passages. Notamment un peu après le pied du Marrous et entre le Marrous et Jouels. Avec bagages il n'y a de toute façon rien de vraiment facile et on est bien content de trouver des portions plus planes. Ce qui est le cas entre le Jouels et le Péguière

00:00:00Col des Marrous depuis La Mouline (991m)

Je l'ai monté lors d'une rando cycliste en juillet 1995. Etape Foix St Girons. Monté le matin donc relativement à la fraiche. Dans mon souvenir c'est une route assez boisée et tranquille. Après les passages les plus difficile, il permet de longues récupérations. Mais le plus dur est à venir...